Welcome!

Recurring Revenue Authors: Elizabeth White, Yeshim Deniz, Zakia Bouachraoui, Pat Romanski, Xenia von Wedel

Blog Feed Post

Infrastructures informatiques : qui sont les maîtres du monde ? Deuxième partie

 

Cloud infrastructuresDans la première partie de cette analyse, j’ai montré qu’il existe un multioligopole dans les infrastructures informatiques, chaque domaine étant dominé par un petit nombre d’acteurs «industriels».

Je vous propose dans cette deuxième partie une analyse des grands acteurs « sans influence », des spécificités du marché de l’entreprise et des tendances prévisibles pour les 5 prochaines années.

 

Les grands fournisseurs, sans influence

On trouve sur Wikipédia la liste des plus grandes entreprises du secteur informatique. Ce tableau donne la liste des 12 premières, classées par chiffre d’affaires.

Top 12 IT vendors WikipediaCette liste fait apparaître quelques points intéressants :

  • Huit entreprises sont américaines, quatre sont asiatiques et... aucune n’est basée en Europe.
  • Sur les sept entreprises que j’avais citées dans la première partie, cinq font partie de cette liste : Apple, Microsoft, Amazon, Intel et Google, deux en sont absentes, ARM et Mozilla-Firefox.
  • Cinq sont présentes dans la liste de Wikipédia et n’étaient pas citées dans mon texte précédent : Samsung, HP, Foxconn, IBM, Panasonic, Dell et Fujitsu.

(Je rappelle que cette analyse ne concerne que les infrastructures et pas les applications.)

Pourquoi certaines de ces très grandes entreprises n’étaient-elles pas citées dans mon analyse ?

Samsung : j’avais beaucoup hésité avant de faire l’impasse sur Samsung, qui était indirectement présent comme l’un des plus grands acteurs de l’écosystème ARM. Malgré sa puissance et sa taille, Samsung n’a aucune solution informatique spécifique qui lui donne un pouvoir de différentiation. C’est, à mon avis, l’une des raisons principales qui fait que Samsung va promouvoir son OS mobile Tizen. Si Tizen réussit, ce qui est peu probable comme je l’ai pronostiqué ici, Samsung aura enfin une offre originale dans les infrastructures informatiques.

HP, Dell et Sun-Oracle

Gartner PC sales Europe Q2:2013Au deuxième trimestre 2013, HP reste le premier fournisseur mondial de PC Wintel traditionnels et Dell est le quatrième.

Gartner Worldwide smartphones sales:vendor
Sur la même période, mais pour les serveurs, HP est deuxième, Dell troisième et Oracle-Sun quatrième.

Ces grands fournisseurs ont plusieurs handicaps :

  • Les marchés des PC Wintel et des serveurs sont en décroissance.
  • Ils n’ont aucun moyen de se différencier et ne commercialisent que des «commodités» interchangeables.
  • On constate d’ailleurs sur le tableau de Wikipédia présenté plus haut que les valeurs boursières de HP et Dell sont presque dix fois inférieures à celles de Microsoft ou Google, cités trois fois dans la première partie de mon analyse.

Comment sortir de cette impasse stratégique ? Dell essaye de sortir de la bourse et HP, qui a changé 3 fois de PDG ces dernières années, continue à demander de la patience à ses investisseurs...

Je ne suis vraiment pas très optimiste sur leur avenir à moyen terme, car rien dans leurs stratégies actuelles ne les prépare aux fortes turbulences du marché des infrastructures d’ici à 2021+.

Reste le «cas IBM» que je traite dans le prochain paragraphe.

 

Marché de l’entreprise

Le marché des infrastructures informatiques, et en particulier celui des serveurs, est un domaine où entreprises sont très présentes.

IBM 100 yearsIBM est un acteur historique de l’informatique, la seule société de ce secteur à avoir fêté ses 100 ans, ce qui est remarquable et démontre une très forte capacité d’adaptation à des marchés en évolutions permanentes. Il est d’ailleurs significatif de noter que dans le classement de Wikipédia, IBM, qui est cinquième dans la liste, est classée dans le secteur des services.

IBM reste le numéro un des vendeurs de serveurs (voir tableau IDC). Il le doit en grande partie à ses serveurs «propriétaires», les mainframes de la série Z et les serveurs de taille intermédiaire iSéries (ex AS/400).

IBM est encore présent sur le marché des serveurs «commodités» X86, mais l’on parle de plus en plus de la vente de cette ligne de produits à Lenovo, qui avait déjà racheté les PC d’IBM. Lenovo, entreprise chinoise, est le seul des grands fournisseurs de PC Wintel en croissance et pourrait être capable de réussir le même exploit sur le marché en berne des serveurs X86.

ConvergencePour le reste des infrastructures informatiques, postes de travail, OS, navigateurs, réseaux mobiles... la convergence entre les marchés grand public et professionnels est déjà une réalité, irréversible.

Cette convergence est une excellente nouvelle pour les responsables d’infrastructures ; elle leur garantit l’accès à des solutions industrielles, fiables, économiques, pérennes et mondiales.

 

Est-ce que les jeux sont faits ?

Les jeux sont faitsEst-ce que la situation actuelle est définitive ? Non, bien sûr. Des nouveaux leaders peuvent apparaître et c’est ce qui c’est toujours passé en informatique, heureusement.

Par contre, devenir un acteur mondial significatif dans les infrastructures prend toujours plusieurs années, surtout maintenant que tous les créneaux sont déjà occupés par de grands industriels.

Quels pourraient être les nouveaux entrants, domaine par domaine, dans les 3 à 5 prochaines années ?

IBM Power logoProcesseurs : IBM tente de relancer son architecture Power en l’ouvrant à d’autres acteurs, tels que NVidia ou Google. Ce pourrait être une alternative à Intel dans les très grands centres de calculs industriels des clouds publics, mais c’est un marché avec un tout petit nombre d’acteurs.

OS : De toutes les solutions qui tentent d’émerger, Firefox OS est à mon avis celle qui est la mieux placée pour devenir un quatrième acteur significatif sur le marché des objets mobiles.

Navigateurs : Il n’y a pour le moment aucun nouvel entrant important sur ce créneau.

Clouds publics : les trois fournisseurs qui ont les moyens industriels de lancer une nouvelle offre IaaS crédible sont :

Facebook sweden data center

  • Facebook, qui vient d’ouvrir un centre de calcul représentant un investissement supérieur à 1 milliard de dollars ; il est situé en Suède, pour des raisons climatiques évidentes.
  • IBM, qui construit des nouveaux clouds publics et pourrait s’ouvrir un créneau unique et très rentable en proposant des IaaS pour ses plateformes propriétaires, Z/OS et iSeries.
  • Apple, qui vient d’investir plus d’un milliard de dollars dans un nouveau centre de calcul.

Ce ces trois acteurs, IBM est le plus plausible ; je ne suis pas certain que Facebook et Apple prennent la décision de mettre leurs infrastructures industrielles au service de clients externes.

 

La Chine, un futur très grand des infrastructures ?

S’il fallait chercher d’où peuvent venir les nouveaux grands industriels des infrastructures, c’est vers la Chine qu’il faut regarder !

Le gouvernement chinois a pris la mesure de l’importance du Cloud Computing et prévoit d’investir 150 milliards de dollars d’ici à 2015 dans 25 centres de calculs.

Deux exemples parmi beaucoup d’autres :

China Telecom Cloud City

  • La construction d’une «cloud city», avec l’aide d’IBM.
  • La construction, par l’opérateur China Telecom, d’un centre de calcul «national» de 1 million de m2, soit 100 hectares, en Mongolie. L’exemple de Facebook en Suède a du leur donner des idées !

Tous ces investissements sont réalisés en priorité pour les marchés intérieurs, mais pour combien de temps ?

Page acceuil XiaomiCe qui va se passer avec Xiaomi, l’un des grands acteurs chinois émergents dans le domaine des smartphones, est très révélateur.

Leur site Web est encore exclusivement en Chinois, et j’ai eu recours à «Google Translate» pour le comprendre. Mais, cette semaine, Xiaomi vient d’embaucher l’un des leaders de l’équipe Android de Google, Hugo Barra. Je suis prêt à parier que, dès 2014, nous verrons Xiaomi commercialiser ses smartphones, à des prix ultra-compétitifs, en Europe et aux USA. La part de marché de Xiaomi est déjà comparable à celle de Motorola-Google.

Xiaomi English 

Résumé

Les infrastructures informatiques industrielles seront de plus en plus au cœur de la performance des entreprises, de toute taille, de tout secteur. Elles servent de fondations pour tous les usages, traditionnels et innovants.

Next 5 yearsSeuls des fournisseurs industriels, mondiaux, auront le pouvoir d’influencer le marché de l’informatique par leurs capacités à répondre aux attentes du grand public et des entreprises, avec des solutions innovantes.

Les États-Unis et l’Asie sont, aujourd’hui, les seuls «maîtres du monde» des infrastructures informatiques et l’Europe est uniquement présente grâce à ARM, société basée en Angleterre.

Est-ce que la situation peut changer d’ici à 2021+ ? Rien, pour le moment, ne me permet de le penser.

 

Read the original blog entry...

More Stories By Louis Nauges

Louis Naugès is Founder & President of Revevol, the first European Consulting organization 100% dedicated to SaaS and Cloud Computing. He has 30 years of IT experience. Very few people in Europe have his knowledge and expertise in Cloud & SaaS technologies and applications. He works directly with CIOs of very large organizations. Revevol is the first EMEA distributor of Google Apps and the largest worldwide organization deploying Google Apps is one of Revevol's clients.

IoT & Smart Cities Stories
Dion Hinchcliffe is an internationally recognized digital expert, bestselling book author, frequent keynote speaker, analyst, futurist, and transformation expert based in Washington, DC. He is currently Chief Strategy Officer at the industry-leading digital strategy and online community solutions firm, 7Summits.
Digital Transformation is much more than a buzzword. The radical shift to digital mechanisms for almost every process is evident across all industries and verticals. This is often especially true in financial services, where the legacy environment is many times unable to keep up with the rapidly shifting demands of the consumer. The constant pressure to provide complete, omnichannel delivery of customer-facing solutions to meet both regulatory and customer demands is putting enormous pressure on...
IoT is rapidly becoming mainstream as more and more investments are made into the platforms and technology. As this movement continues to expand and gain momentum it creates a massive wall of noise that can be difficult to sift through. Unfortunately, this inevitably makes IoT less approachable for people to get started with and can hamper efforts to integrate this key technology into your own portfolio. There are so many connected products already in place today with many hundreds more on the h...
The standardization of container runtimes and images has sparked the creation of an almost overwhelming number of new open source projects that build on and otherwise work with these specifications. Of course, there's Kubernetes, which orchestrates and manages collections of containers. It was one of the first and best-known examples of projects that make containers truly useful for production use. However, more recently, the container ecosystem has truly exploded. A service mesh like Istio addr...
Digital Transformation: Preparing Cloud & IoT Security for the Age of Artificial Intelligence. As automation and artificial intelligence (AI) power solution development and delivery, many businesses need to build backend cloud capabilities. Well-poised organizations, marketing smart devices with AI and BlockChain capabilities prepare to refine compliance and regulatory capabilities in 2018. Volumes of health, financial, technical and privacy data, along with tightening compliance requirements by...
Charles Araujo is an industry analyst, internationally recognized authority on the Digital Enterprise and author of The Quantum Age of IT: Why Everything You Know About IT is About to Change. As Principal Analyst with Intellyx, he writes, speaks and advises organizations on how to navigate through this time of disruption. He is also the founder of The Institute for Digital Transformation and a sought after keynote speaker. He has been a regular contributor to both InformationWeek and CIO Insight...
Andrew Keys is Co-Founder of ConsenSys Enterprise. He comes to ConsenSys Enterprise with capital markets, technology and entrepreneurial experience. Previously, he worked for UBS investment bank in equities analysis. Later, he was responsible for the creation and distribution of life settlement products to hedge funds and investment banks. After, he co-founded a revenue cycle management company where he learned about Bitcoin and eventually Ethereal. Andrew's role at ConsenSys Enterprise is a mul...
To Really Work for Enterprises, MultiCloud Adoption Requires Far Better and Inclusive Cloud Monitoring and Cost Management … But How? Overwhelmingly, even as enterprises have adopted cloud computing and are expanding to multi-cloud computing, IT leaders remain concerned about how to monitor, manage and control costs across hybrid and multi-cloud deployments. It’s clear that traditional IT monitoring and management approaches, designed after all for on-premises data centers, are falling short in ...
In his general session at 19th Cloud Expo, Manish Dixit, VP of Product and Engineering at Dice, discussed how Dice leverages data insights and tools to help both tech professionals and recruiters better understand how skills relate to each other and which skills are in high demand using interactive visualizations and salary indicator tools to maximize earning potential. Manish Dixit is VP of Product and Engineering at Dice. As the leader of the Product, Engineering and Data Sciences team at D...
Dynatrace is an application performance management software company with products for the information technology departments and digital business owners of medium and large businesses. Building the Future of Monitoring with Artificial Intelligence. Today we can collect lots and lots of performance data. We build beautiful dashboards and even have fancy query languages to access and transform the data. Still performance data is a secret language only a couple of people understand. The more busine...